Spécialiste du genou : Quelques notions de maladies et interventions chirurgicales du genou

Il existe beaucoup de maladies du genou recensées. Il y en a qui sont dégénératives, d’autres traumatologiques. La plupart des maladies, sauf suite à un traumatisme subit, commence généralement par un même symptôme : les douleurs. Quand les douleurs persistent et qu’un spécialiste du genou n’a pas été consulté, le traitement peut se finir en chirurgie.

Les problèmes au genou

Les quelques problèmes liés au genou les plus courants sont :

Les douleurs

Généralement symptôme ou signe d’un quelconque problème non détecté ou diagnostiqué, les douleurs peuvent être aussi une manifestation d’un traumatisme physique récent ou non. Les traumatismes physiques sont les entorses au genou, les fractures. Elles peuvent aussi être signe de maladie encore cachée dont la nature dépend de l’intensité, de la localisation et de l’évolution de la douleur ; par exemple, l’arthrose ou l’arthrite, la tendinite.

La lésions du ménisque

C’est une blessure causant la déchirure de certains tissus du genou. Lésion la plus fréquente du genou, 4 femmes sur 10000 et 9 hommes sur 10000 en sont atteints chaque année. Suite à un traumatisme sportif chez l’adulte jeune et dégénérescence chez les plus âgés, elle se manifeste par des douleurs au genou accompagnées de gonflement, de raideurs jusqu’au blocage à faire des mouvements de rotation. 

L’arthrose

Maladie du cartilage, elle se caractérise par la dégénérescence progressive des cartilages. Le surpoids, la génétique, les blessures, les dégénérescences liées à l’âge sont tous des causes qui favoriseraient l’arthrose. Elle se manifeste par des douleurs au niveau de la zone affectée quand le genou doit supporter le poids du corps, des douleurs qui seront de plus en plus fréquentes et intenses.

La tendinite

C’est une manifestation d’un problème de tendons autour du genou causée par des petits traumatismes du tendon ; elle est plus présente chez les sportifs et causée par un entraînement non contrôlé par exemple, chez les personnes qui travaillent régulièrement à genou. Elle se manifeste par un gonflement, une douleur, des articulations sensibles.

Tous ces problèmes orthopédiques, qui pourraient être des signes de maladies traumatiques ou dégénératives ne peuvent être confirmés qu’en allant consulter un spécialiste du genou :  un chirurgien orthopédique pour tout ce qui concerne les articulations, os, ligaments ; ou un médecin de la traumatologie du sport.

Les chirurgies du genou possibles

Les maladies ou les problèmes du genou se traitent soit par de traitement non chirurgical comme la physiothérapie, soit par un traitement médical, soit par une intervention chirurgicale. 

La chirurgie du ligament croisé : antérieur, postérieur

C’est une intervention présente sous différents types pour la reconstruction des ligaments. Il y a la chirurgie conventionnelle, les poses d’ancrages dans les tunnels (tibia et fémur), les fixations dans ces tunnels (vis agrafes, attaches) et la greffe. Une rééducation suit cette intervention.

La chirurgie du cartilage

Elle peut être conservatrice ou palliative, c’est-à-dire une élimination des débris microscopiques : lavage et débridement arthroscopique, forages multiples et micro fractures.

La prothèse du genou : partielle, totale ou sur mesure

Le but de la pose d’une prothèse, quel que soit le genre, est de changer une partie ou la totalité du cartilage abîmé de l’articulation, source de douleurs, de la raideur progressive et de la déformation. C’est un procédé de plus en plus courant et adopté.

Certaines maladies du genou sont des maladies attrapées dans les activités ou dans le déroulement de la vie quotidienne : en faisant du sport, en marchant dans la rue, en travaillant. Mais elles peuvent être aussi dégénératives : en vieillissant. Préserver la santé de ses genoux permet de ne pas finir avec des interventions chirurgicales si la cause n’est pas traumatique : faire des exercices, gérer le poids, faire des mouvements avec attention.